Je pratique une politique d’honoraires qui s’adapte en premier lieu à la spécificité de chaque type de contentieux.

Il y a par exemple des contentieux qui sont adaptés à un honoraire forfaitaire pour l’ensemble de la procédure, puisque les actes à accomplir sont prévisibles à l’avance.

Ainsi, les procédures droit de la famille et droit pénal classiques sont en général facturées au forfait.

Ce forfait tient compte conformément à nos obligations déontologiques, de la complexité du dossier, mais également de la situation financière de chaque client.

Conformément à mes obligations légales, je fais signer à chaque client une convention d’honoraires qui est un contrat qui détaille précisément le montant du tarif et les diligences qui y sont incluses.

Il y a d’autres types de contentieux qui se prêtent davantage à une convention d’honoraires assortis d’un pourcentage de résultat sur les indemnisations obtenues. Il s’agit de tous les aspects relatifs au droit des victimes, notamment de blessures corporelles. Dans ce cas, la victime a la certitude que son Conseil a strictement les mêmes intérêts qu’elle, puisque le montant des honoraires de résultat sera fonction de l’indemnisation qui sera obtenue pour la victime. Ainsi, plus j’obtiendrai des sommes élevées dans votre intérêt, plus haute sera ma rémunération, ce qui est l’assurance d’une détermination totale.

Dans certains types de dossiers, il ne sera judicieux d’utiliser ni l’honoraire forfaitaire ni l’honoraire de résultat, mais plutôt un honoraire au temps passé sur une base de tarif horaire qui sera préalablement convenue et indiquée dans la convention d’honoraires.

Dans certains cas, j’accepte également de travailler à l’aide juridictionnelle.

Dans tous les cas, je m’attache à déterminer avec mon client, s’il bénéficie, même sans le savoir, d’une assurance de protection juridique qui serait susceptible d’être actionnée, afin de prendre en charge tout ou partie de mes honoraires.

Le premier rendez-vous de consultation sera facturé de façon forfaitaire à hauteur de 80 € TTC afin de vous garantir une parfaite qualité d’écoute ainsi que le temps nécessaire à une approche pleine et entière de votre affaire. Ainsi, vous ressortirez de ce premier rendez-vous avec des réponses à la totalité des questions que vous me soumettrez, sous réserve d’avoir à effectuer des recherches techniques complémentaires sur des points très particuliers.

Je ne suis en effet pas favorable à la politique qui consiste à offrir un premier rendez-vous de consultation gratuitement mais qui consiste bien souvent à ne vous recevoir que cinq ou dix minutes sans chercher à approfondir les choses.

Quel que soit le type de litige que vous rencontrez, nous aborderons la question des honoraires lors du premier rendez-vous. J’ai toujours pratiqué une politique d’honoraires raisonnable, transparente adaptée au client.